Semi-marathon d’Hyères 2015

Semi-marathon d'Hyères 2015Il y a des événements qui tombent au mauvais moment, et ce semi en fait partie. Ce qui paraissait une bonne idée fin décembre, quand j’ai défini mes objectifs du premier semestre s’avère être surtout un fardeau. Comme une promesse que l’on a faite dont on ne peut plus se dédire et qui nous encombre plus qu’autre chose. La faute à une préparation sabordée, à des kilos hivernaux qui perdurent et par-dessus tout à l’autre objectif du semestre dont la silhouette se profile à l’horizon. Bref, après les tergiversations dont je suis coutumier, j’ai décidé d’y aller quand même.
C’est l’occasion de tester en conditions de course les vêtements que je compte porter lors du 6 heures.

Lire la suite

Publicités

Semi ou pas semi ?

Le semi-marathon d’Hyères arrive à grands pas et on ne peut pas dire que tout se passe comme sur des roulettes. Je suis dans la cinquième semaine du plan d’entraînement, et sur le mois écoulé j’ai totalisé 109 km en 11 séances avec des sorties longues de 12 km en moyenne.
En comparaison le mois précédent, en mode « cours comme il te plaît », j’ai parcouru 142 km en 13 séances et des sorties longues de 20 km.
J’avais prévu quatre sorties par semaine, j’en fais à peine trois. Et encore pas toutes les semaines. J’ai interrompu 2 sorties longues sur 4 pour cause de petits bobos, et j’ai toujours les quelques kilos en trop de la saison hivernale. Bref, je vois mal comment je peux gagner 3’30" sur mon chrono de l’année dernière dans ces conditions.

À côté de ça mon autre échéance du semestre, l’ultra-boucle de la Sarra, se profile à l’horizon, et je crains de ne pas mesurer tout à fait l’ampleur de la tâche qui m’attend. Je lisais l’autre jour le billet d’un concurrent de l’édition 2014, et je me disais qu’il serait peut-être temps, à trois mois de la course, d’intégrer des séances en côte au lieu de me focaliser sur l’allure semi pendant encore trois semaines.

Voilà où j’en suis de la réflexion qui me turlupine depuis quelques jours. Demain je pense que ma séance S5E1 (oui, 1, j’ai pas encore couru depuis dimanche) va passer par les pentes à 20% à proximité du bureau, et que ma sortie longue du week-end sera plus longue et plus lente qu’à l’accoutumée pour commencer à tailler dans le lard.
Quant au semi d’Hyères il n’est pas encore rayé de l’agenda mais risque de devenir une sortie tranquille sans objectif chronométrique.

Utiliser la fréquence cardiaque à l’entraînement

Fréquence cardiaquePour préparer le semi-marathon d’Hyères j’ai choisi un plan proposé par Bruno Heubi dans son livre « Courir longtemps ». Ce bouquin est une véritable mine d’informations, j’y reviendrai plus longuement dans un prochain billet, mais il présente comme inconvénient que les chronos que je vise (dans le cas présent 2h sur semi) me classent de manière sys-té-ma-tique dans la catégorie des débutants.
Exit les séances de fractionné, le débutant n’est apparemment pas censé connaître ni même entraîner sa VMA. En fait, à part les sorties longues dont une partie se fait à l’allure cible soit 5’40 /km, toutes les autres séances du plan se basent sur un pourcentage de la fréquence cardiaque maximale et non pas sur une allure. Et les seuls pourcentages utilisés sont 70% et 75%.

  • 24 h à 70% FCM,
  • 3 h à 75% FCM,
  • 6 h à AS21.

Lire la suite

Objectifs pour 2015

Calendrier 2015 (1er semestre)

C’est la saison des bonnes résolutions et le moment de réfléchir aux objectifs pour l’année prochaine.
Enfin, pour le premier semestre au moins. Ce n’est pas la peine de planifier des courses sur l’année entière comme en 2014 où j’ai pris le départ de seulement 2 des 6 courses que j’avais prévues, mais également de 6 autres qui se sont ajoutées au planning initial.

Pour le premier semestre 2015 donc, je n’ai marqué que deux dates dans mon calendrier ‘running‘.

D’abord le 15 mars où je compte courir le semi-marathon d’Hyères et améliorer mon meilleur chrono établi cette année à 2h04’50".
Pour ça j’ai dans mon escarcelle un plan de préparation s’étalant sur 8 semaines au rythme de 4 séances par semaine tiré du bouquin de Bruno Heubi et grâce auquel j’espère bien passer sous la barre des deux heures.

Ensuite j’ai marqué le 16 mai avec l’ultra-boucle de la Sarra.
Là aussi j’ai un plan sur 8 semaines que j’ai récupéré directement sur le site de la course et je ferai bientôt un billet sur mes objectifs propres à cette course.

Le fait que je n’ai réservé que deux dates ne veut pas dire que je ne vais rien courir d’autre. Il y a quelques courses sur lesquelles je garde un œil et qui se retrouveront peut-être intégrées dans un plan de préparation. Pour la plupart ce sont des courses locales et je peux décider à la dernière minute de m’inscrire (ou pas). Pas de trajet interminable, pas d’hôtel à réserver, juste au feeling.
On trouve pêle-mêle la montée du Faron, 500 m de D+ pour 10,6 km, les Foulées sanaryennes, 12 km jamais plats, le semi-marathon sur route et chemin du Six-Fours Challenge et bien sûr la Bandol Classic à laquelle je participe tous les ans depuis que j’ai commencé la course à pied.

Quant au second semestre, il sera bien temps de voir son contenu au printemps…

Run In Marseille

Run in Marseille 2014

Avec la reprise de l’organisation par A.S.O., le marathon de Marseille est devenu cette année le RunInMarseille. L’événement comprend toujours les mêmes courses, à savoir un marathon, un semi-marathon, un 10 km et une course enfant, mais les parcours ont été revus : le marathon effectue désormais deux boucles du parcours du semi et non plus une unique grande boucle. La date a changé également puisque de fin mars l’événement a été décalé à la mi-septembre.
Sans être un objectif en soi, ce semi-marathon est un point convergent de tous les programmes que j’ai envisagés pour le second semestre. Quasiment un passage obligé. Lire la suite

Sept jours de réflexion

Je n’ai pas couru cette semaine. Pas du tout. Rien depuis la Ronde Ollioulaise dimanche dernier. La faute a une légère douleur dans le mollet droit qui survient dès le moindre effort. Rien d’inquiétant, mais comme le moment est propice pour faire un point sur les objectifs de l’année à mi-parcours j’ai saisi l’occasion pour m’accorder une semaine entière de gamberge et de fainéantise.

Lire la suite

Semi-marathon d'Hyères 2014

Semi-marathon d’Hyères 2014

Curieusement j’ai déjà couru deux marathons mais jamais de semi-marathon. Comme je recommence les distances à zéro depuis que je cours pieds nus c’est l’occasion de combler ce manque. Mon premier objectif de l’année est donc le semi-marathon d’Hyères dont le profil est quasiment plat.
Après douze semaines d’un pseudo-plan d’entraînement au feeling représentant tout de même 45 sorties et 380 km, le jour J est arrivé. La météo est idéale : 14°C au moment du départ, un ciel légèrement voilé et très peu de vent. J’ai réduit mon volume d’entraînement les dix derniers jours et je n’ai pas couru depuis mercredi histoire d’arriver sur la ligne de départ chargé à bloc, prêt à en découdre.

Lire la suite