En passant

Demi-cooper

Le principal objectif du premier semestre, l’ultra-boucle de la Sarra, est passé, et je n’ai encore arrêté aucun objectif pour le second semestre. C’est le bon moment pour caler un mini-plan de développement de VMA sur 4 semaines avant d’entamer la deuxième moitié de l’année.
Mais pour ça il me faut d’abord évaluer ma VMA actuelle car la dernière mesure date de juillet dernier.

Allure et fréquence cardiaque

Allure (en gris) et fréquence cardiaque (en rouge)

Je pars donc pour un demi-Cooper[1] sur une portion de route assez plate près du bureau.
Après 40 minutes à petite allure je démarre le chrono et m’élance pour les 6 minutes du test. Mon allure cible est aux alentours de 4’35 /km et comme d’habitude je pars plus vite que prévu, en dessous de 4’30 /km. Je lève un peu le pied pour essayer de me caler sur l’allure choisie mais très vite ça devient difficile. Au bout d’une minute et demie à peine, c’est déjà dur de rester sous les 5’00 /km, c’est clairement pas la forme.

En fin de compte le Polar indique 1,21 km lorsque les 6 minutes sont écoulées. Ça fait une VMA de 12,1 /km soit 10% de moins que ce que je mesure habituellement.
Pas glorieux.
La faute à quoi ? Les 26°C à l’ombre, le léger dénivelé de +1,5% du tracé, les kilos revenus qui font monter mon IMC à 26,2 ?
Un peu des trois probablement.
Quoi qu’il en soit ça me conforte dans l’idée de consacrer 4 semaines à travailler la VMA. Allez, je démarre lundi.


[1]. Soit une durée de 6 minutes à vitesse très soutenue.

Publicités

Le code couleur de Cooper

Le code couleur de Cooper est un système qui rend compte du niveau de vigilance d’une personne. Il se compose de quatre paliers identifiés chacun par une couleur spécifique. C’est un système tellement simple qu’on peut facilement l’extraire du domaine militaire dont il provient et l’appliquer à n’importe quelle activité de la vie quotidienne. Y compris la course à pied.

Niveau blancBlanc

Le niveau blanc c’est l’absence totale de vigilance. On est déconnecté de la réalité. C’est le cas par exemple quand notre attention est focalisée sur la manipulation de la montre cardio qui ne capte pas le signal GPS ou quand on rêvasse en musique, les écouteurs intra-auriculaires vissés dans les oreilles nous occultant le monde extérieur.
Vous l’aurez compris, au niveau blanc de vigilance les conditions de sécurité ne sont pas tout à fait réunies. À part en groupe et sur une piste d’athlétisme, on ne devrait jamais courir dans ces conditions d’inattention.

Lire la suite