Grand Raid de Camargue 2016

Voilà enfin la seconde édition du Grand Raid de Camargue, sur un parcours raccourci à 100 km au lieu de 114. Bon, la distance n’affecte pas trop ma préparation puisque l’an dernier j’ai jeté l’éponge après 36 km et que cette année j’espère atteindre le relais aux Saintes-Maries-de-la-Mer à 52 km. Je sais bien que si j’y arrive j’aurais les jambes aussi dures que du bois et je ne vois pas comment je pourrais en repartir pour 48 km supplémentaires, donc inutile de viser une arrivée aux 100 km.

Lire la suite

Grand Raid de Camargue 2015

Petit Raid de Camargue serait plus proche de la réalité, étant donné que j’ai parcouru 36 km sur les 110 de l’épreuve. J’ai jeté l’éponge au troisième ravito après 5h26 de course, ce qui m’a valu comme réaction du fiston « T’as fait moins qu’un marathon en plus de temps ? »
C’est tout à fait exact mais c’est une vision assez décourageante qui ne reflète pas mon sentiment après cette course. Bien sûr j’aurais espéré aller plus loin mais malgré un sentiment d’inachevé, un arrière-goût de ‘peut mieux faire’, je suis satisfait de cette expérience.

Mais reprenons au début.

Lire la suite

Bandol Classic 2015

La Bandol Classic est une course à peu près incontournable dans mon calendrier, c’est la seule à laquelle j’ai participé chaque année depuis que j’ai débuté la course à pied. C’est cette année ma cinquième participation, la deuxième pieds nus, mais un mois après l’ultra-boucle de la Sarra, j’arrive là totalement non préparé (j’ai couru moins de 30 km en un mois) et sans autre objectif que de participer.
Dans la colonne des points positifs on notera l’heure de départ retardée de 18h à 19h, ce qui donne une température moins inconfortable qu’en 2014 (27°C au lieu de 32°C), quant aux points négatifs, en complément de la non-préparation, je pèse 7 kg de plus qu’en juin dernier.

Lire la suite

Sortie n°606

Il m’arrive souvent de courir sur la piste cyclable qui relie Sint-Niklaas, dans le nord de la Belgique à Hulst, aux Pays-Bas. C’est une ancienne voie ferrée recouverte d’un enrobé lisse comme un billard, un vrai régal pour courir, même si le tracé rectiligne devient rapidement monotone.

Piste cyclable

Piste cyclable entre Sint-Niklaas et Hulst

Jusqu’à présent je n’y ai fait que des sorties courtes ou moyennes et à chaque fois que je fais demi-tour sur ce parcours je pense à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas qui se trouve seulement quelques kilomètres plus loin, à portée de jambes.
On ne peut pas dire que ce soit une idée fixe mais à mes yeux c’est quand même un symbole, de traverser une frontière en courant. De pouvoir me dire « Je l’ai fait ! Il y a cinq ans je ne courais pas plus d’un kilomètre et maintenant je vais assez loin pour franchir des frontières ». De la vanité ? Sûrement. Je flatte mon ego. Comme une bonne partie des inscrits sur leur premier marathon.

Lire la suite

Trail Ubaye 2014

Samedi

Téléphone prêtLa préparation de la course m’occupe une bonne partie de l’après-midi.
  √ Retirer le dossard
  √ Enregistrer le numéro du PC course dans le téléphone
  √ Programmer le réveil à 7h00
  √ Mettre les accumulateurs de froid au congélo
  √ Stocker les boissons isotoniques au frigo
  √ Placer la glacière vide en travers du passage pour ne pas oublier d’emporter les boissons isotoniques et les accumulateurs de froid.

À côté de ça le rangement du matériel dans le Camelbak est beaucoup plus rapide.
  √ Sifflet
  √ 4 tubes de gel
  √ Ziploc en guise de poubelle
  √ Couverture de survie
  √ Trousse de bobologie dans un gros œuf Kinder
  √ Couteau suisse
  √ Gilet orange fluo
  √ Chaussures ‘au cas où’

Bon, j’ai l’impression que ça fait too much pour une petite boucle de 12 km mais comme le parcours m’est totalement inconnu je préfère emporter trop afin de parer à différentes éventualités.
L’objectif numéro un est de rallier l’arrivée. Le numéro deux est de ne pas faire regretter aux organisateurs de m’avoir laissé partir pieds nus.

Lire la suite

Bandol Classic 2014

La descente du RoustagnonPlantons le décor. Pour cette dixième édition de la Bandol Classic on attend pas loin de 1 300 concurrents dont une bonne proportion seront déguisés. C’est le point d’orgue d’un week-end festif comprenant 4 courses au total, avec une ambiance du tonnerre et une organisation au top.
J’ai pris le départ en 2011, 2012 et 2013 (chaussé) et cette année je tente l’aventure pieds nus. Et ‘aventure’ n’est pas un vain mot.
Les 9 km de bitume ne présentent pas de difficulté même si par plus de 30°C (le thermomètre de la voiture affichait 34°C) ça devient plus compliqué à gérer.
Quant aux 3,6 km de sentier au milieu du parcours, ils combinent la quasi-totalité du dénivelé (210 m) avec le terrain le plus difficile composé de cailloux de toutes tailles.

Lire la suite