[UBS] La machine est lancée

Mardi, J–25

Puisque c’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour courir plus de 2 h un jour de semaine, je tente à nouveau l’expérience du run commute à travers les collines. Cette fois j’emporte les bâtons de rando car il me semble qu’ils apportent une aide précieuse en montée et dans les descentes vraiment raides. Mais les chronos démentent cette impression puisque je parcours aussi bien le trajet aller que le retour à une vitesse plus lente que lundi dernier.

Sentier

En guise de sentier, le lit d’un torrent à sec.

Jeudi, J–23

Bis repetita, mais sans les bâtons cette fois, et le chrono confirme que l’aller et le retour sont plus rapides sans bâtons qu’avec. J’imagine que ça tient au fait que dans la partie la plus pentue les broussailles sont tellement denses et le sentier tellement étroit que je n’ai pas assez d’espace pour manipuler les bâtons correctement et qu’ils m’encombrent plutôt qu’autre chose. De toute façon c’est un faux problème, les bâtons sont interdits sur l’UBS.

Samedi, J–21

La pluie a fait son apparition dans la nuit, c’est donc avec des chaussures que j’effectue la session de montées et de descentes sur une pente à 10%.

Dimanche, J–20

Pas de pluie ce matin, la route est sèche, je décide de partir pieds nus pour ma sortie longue de plus de 2h30. Je veux voir ce qu’il me reste de résistance plantaire après avoir couru essentiellement chaussé ces derniers temps. En guise de précaution je passe quand même les chaussures dans ma ceinture porte-bidon, mais en fin de compte je ne les mettrai pas.
Mon objectif est de tenir mon allure cible de 7’30 /km pour les 6 heures, soit 8 km/h, et ça marche plutôt bien pendant la première heure. Ensuite j’ai tendance à accélérer le pas et je dois me modérer.
Je termine avec une allure moyenne de 7’24 /km et des chronos kilométriques entre 6’58" et 7’39". C’est plutôt bon signe.

Bilan de la semaine 5/8

Distance : 60,3 km
Durée : 8h00
Dénivelé : 1 650 m

C’est la seconde grosse semaine consécutive.
Enfin un bloc d’entraînement relativement intense après trois semaines en demi-teinte. La bonne nouvelle c’est que tout va bien, j’encaisse le dénivelé et les distances sans problème. Encore une semaine à ce rythme-là et je me calerai ensuite sur les semaines 7 et 8 du plan d’entraînement pour diminuer la charge jusqu’au jour de la course.

Publicités

6 réflexions sur “[UBS] La machine est lancée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s