[UBS] La petite reine

Mardi, J–46

La petite coupure sous le pied n’est plus douloureuse, elle ne me gêne plus, mais par précaution je me cantonne au vélo. Je n’ai pas envie de rouvrir la plaie comme vendredi dernier. Pas de course à pied.
À la place je remonte sur mon vélo pour une balade de presque une heure. Pas plus longtemps. Je me justifierais bien en disant que c’est pour ne pas trop solliciter de groupes musculaires endormis et éviter les courbatures, mais très honnêtement c’est surtout parce que j’en ai eu marre du crachin et du vent incessants.

Jeudi, J–44

Il ne pleut pas aujourd’hui, donc je compte bien sortir. J’hésite cependant entre une nouvelle séance de vélo ou un tour du côté de l’escalier que j’ai repéré un peu plus tôt dans la semaine. Finalement j’opte pour l’escalier parce que c’est mon dernier jour ici et donc ma dernière occasion d’y aller. Je pourrais toujours enfiler les kilomètres à vélo ce week-end.

Escalier

150 marches, l’enfer pour les mollets

Mais j’y vais mollo, je tiens à profiter du long week-end de Pâques pour enchaîner plusieurs sorties, pas question de me flinguer les mollets ou les quadriceps deux jours avant.
Je me contente de trois descentes et montées, ce qui totalise tout de même 450 marches à monter et autant à descendre.

En rentrant la coupure sous mon pied est toujours douloureuse et surtout elle toujours ouverte. Je m’y intéresse de plus près et finis par en extraire un petit gravillon. Ça devrait pouvoir cicatriser désormais.

Samedi, J–42

La météo a changé radicalement depuis ce début de semaine pluvieux et venteux à Rodez, et c’est sous un temps quasiment estival que je pars pour un aller et retour d’une vingtaine de kilomètres sur la piste cyclable le long du bord de mer.

Dimanche, J–41

Aujourd’hui encore, c’est l’occasion de sortir à vélo. D’abord en forêt avec le fiston, puis je repars tout seul pour une longue boucle de 33 km. Si je préfère toujours ne pas courir et laisser le temps à cette fichue coupure de cicatriser suffisamment, je compense par du vélo, du vélo et encore du vélo en espérant que ça maintienne un certain capital d’endurance. J’en aurai bien besoin le jour de la course.

Vélo

Prendre mon vélo en photo, c’est un bon prétexte pour souffler un peu.

Bilan de la semaine 2/8

Distance : 0,6 km (+73,3 km en vélo)
Durée : 0h09 (+4h19 en vélo)
Dénivelé : 60 m (+700 m en vélo)

On est encore très très loin des volumes d’entraînement prévus par le plan, même dans sa version à 3 séances par semaine, mais par rapport à la semaine précédente c’est forcément une progression.
Avec un peu de chance, la semaine prochaine je devrais pouvoir reprendre la course à pied. Croisons les doigts, il serait temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s