Sortie n°543

Dernière sortie longue avant le trail du massif des Brasses dimanche prochain. Après une sortie ‘cailloux’ le week-end dernier, c’est le moment où jamais de faire un peu de dénivelé. Parce que même si avec 15 km et 835 m de D+ ce trail n’est pas exceptionnellement pentu, les deux premiers kilomètres promettent de piquer les jambes, avec respectivement +199 m et +238 m, soit 20% puis 24% de pente moyenne.

Dans les environs ‘dénivelé’ rime avec ‘cap Sicié’ lequel culmine à 352 m à la chapelle N.-D. du Mai.
le cap Sicié vu de la route de la corniche

Pour faire durer le plaisir je ne choisis pas le chemin le plus direct, mais je contourne le massif forestier par Fabrégas et la route de la corniche. De toute façon c’est le dernier kilomètre qui coûte le plus avec +250 m de dénivelé, et c’est un passage obligé quel que soit l’itinéraire que l’on choisisse au départ. Après vingt minutes à allure réduite sur du plat, en guise d’échauffement, j’attaque les 5,5 km de montée qui vont m’emmener de 16 m d’altitude à 350.

Route de la corniche

Route de la corniche, ou piste DFCI W46.

Trace GPSIl fait encore plutôt chaud pour un mois d’octobre, quelque chose comme 23 ou 24°C, et la route est fréquentée par une nuée de cyclistes, de randonneurs et quelques coureurs. Ajoutez à ça les chasseurs et les promeneurs du dimanche qui montent en voiture jusqu’au dernier parking et ça donne quelques situations complexes où deux voitures essaient de se croiser tout en dépassant chacune un cycliste ou un groupe de marcheurs. Je m’arrête quelques fois sur le bas-côté pour laisser passer tout ce petit monde, et ces pauses sont les bienvenues, elles me permettent de reprendre mon souffle quelques secondes.
À cent mètres du sommet je rattrape un coureur qui m’avait dépassé un peu plus tôt. Il marche et ça me coupe les jambes, je termine en marchant moi aussi. La plate-forme devant la chapelle est à l’image de la route ce matin : plutôt peuplée.
Je prends quelques photos du panorama, même si le ciel est assez couvert et si la visibilité n’est pas fameuse.

Vers l'ouest, Bandol, Sanary, Six-Fours, vers l'est les Sablettes, Toulon

Vers l’ouest, Bandol, Sanary, Six-Fours, vers l'est les Sablettes, Toulon.

Puis j’entame la descente, et là je choisis un chemin beaucoup plus court qu’à l’aller. Il me suffit d’une demie heure pour descendre de 300 m jusqu’au parking où j’ai laissé la voiture.
Au final même si j’ai marché à plusieurs reprises et si j’ai manqué de souffle sur la fin, ça n’a pas tant piqué les cuisses que ça. Encore deux séances courtes sur les cailloux dans la semaine et mon semblant de préparation pour le trail de dimanche sera achevé.

Les clés de la sortie

Distance : 13,2 km
Chrono : 1h35
Dénivelé : 445 m

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s