IMC de retour dans les clous

Il y a presque 6 mois, après les 10 km de Tamaris, j’ai décrété qu’il me fallait éliminer les quelques kilos en trop accumulés depuis le marathon en mars dernier. L’envie était là mais pas la volonté et deux mois plus tard mon poids n’avait pas bougé d’un iota. Au contraire, il est même remonté quelque peu pendant les fêtes de fin d’année, ce qui a participé à ma décision de ne pas courir la Prom’Classic début janvier.

Depuis je me suis retroussé les manches. Je suis passé de trois à quatre sorties hebdomadaires ce qui porte mon kilométrage moyen de 22 à 32 km par semaine.
Et surtout je surveille beaucoup plus ce que j’ingurgite. Il n’y a pas de secret : perdre du poids c’est une bête question de déséquilibre énergétique. On maigrit quand on consomme moins de calories qu’on en dépense. Là où ça se complique c’est que ça prend du temps à se mettre en place. Et ça doit s’inscrire dans la durée.
Ce matin la balance m’a annoncé une bonne nouvelle. Mon IMC est à 24,9. Il est passé sous la barre symbolique de 25 qui sépare la ‘corpulence normale’ du ‘surpoids’.

Évolution de l'IMC sur le premier trimestre

Évolution de l’IMC sur le premier trimestre

Bon, ça n’est pas vraiment visible sur le graphique. Et surtout rien n’est gagné, il faut encore que ça se stabilise. En réalité j’aimerais grappiller encore quelques kilos et descendre en dessous de 24,5.

Mais à 3 semaines du semi-marathon, c’est une nouvelle encourageante qui m’a dopé pour ma sortie longue de ce matin.
Pourvu que ça dure !

Publicités

15 réflexions sur “IMC de retour dans les clous

  1. vinvin20 dit :

    C’est vrai que ça motive de voir le nombre de kilos baisser quand on monte sur la balance. Je suis dans cette même situation en ce moment..j’ai réussi a perdre quelques kilos, en faisant un peu attention..Mais comme tu dis, le plus dur c’est de stabiliser. Bon courage pour la suite!

  2. pas trop convaincu par l’imc, je suis a 25.6 donc en surpoid d’apres le graphique mais avec 9.5% de taux de graisse (mesure effectuer a la pince harpenden); ça montre juste que je suis lourd en poid (masse) mais que ce n’est pas obligatoirement mauvais. il faut donc relativiser 😉

    • Le surpoids n’est pas forcément de la graisse, hein ? Pour un bodybuilder par exemple, l’IMC ne signifie absolument rien. Tu dois être aussi dans une catégorie où la formule s’applique mal.
      Je calcule mon taux de graisse sur ce site par rapport à la circonférence du poignet et il me donne 19%. Mon IMC à 24,9 est mérité 😉

  3. Mazeltov’ ! Bon c’est toujours relatif il prend pas en compte que t’as musclé tes super guiboles. D’ailleurs oui au fait puisqu’on en parle, l’IMC c’est plutôt conçu pour des sédentaires ou pas?

    • Le problème ne venait (vient) pas de mes jambes, mais plutôt du rembourrage tout autour des abdos 😀
      Quant à l’IMC, il a surtout une valeur statistique quand il corrélé avec le taux de mortalité. C’est une archi-généralisation qui s’applique donc très mal aux cas individuels. Mais bon, ça reste une mesure qui donne quand même des repères.

      • Effectivement (moi aussi y a un truc bizarre qui cache mes abdos… ), et d’ailleurs il y a une autre « formule » qui m’intrigue c’est celle qui dit qu’on devrait peser 10kg de moins que les deux derniers chiffres de sa taille. Genre moi et mon 1m66 (à une vache près), ça m’amènerait à 56kg. Le jour où je pèse ça je crois que je peux me planquer derrière un réverbère.. Ni vu ni connu. 😀

  4. melia06 dit :

    C’est toujours plaisant d’être sous les 25 c’est sur !
    Perso, je ne fais pas gaffe aux calories, mais j’avais perdu pas mal en me focalisant sur les IG (je ne sais pas si tu connais), tu ne comptes rien, tu manges à ta faim, pas d’effort spécial à fournir !
    En tout cas, tu es sur la bonne voie 🙂

    • Je ne compte pas les calories, et je jette aussi un œil aux indices glycémiques.
      Ma technique est simple. Je me fixe un objectif très raisonnable, en l’occurrence –300 g par semaine et je fais gaffe à ce que je mange. J’évite principalement deux choses : me resservir et grignoter.
      Ensuite je me pèse tous les matins au lever. Quand je suis en dessous de l’objectif de poids, j’ai le feu vert pour un bonus si j’en ai envie dans la journée (carrés de chocolat, croissant, bonbons, peu importe). Quand je suis au-dessus de l’objectif par contre et que j’ai une envie de grignoter, je bois un grand verre d’eau à la place (ce qui n’arrive pas, j’ai 1 kg d’avance sur l’objectif).

    • C’est clair que je me sens mieux avec un peu de lest en moins autour de la taille. Bon la situation n’avait rien de catastrophique non plus. Depuis mon adolescence mon poids fluctue dans une fourchette de 12 kg entre le mini et le maxi. C’est pas énorme. Il dérive à la hausse de manière naturelle, et toutes les quelques années je prends quelques mois pour m’en débarrasser et revenir à un niveau plus confortable. Pour l’impact sur les perfs je serai fixé dans quinze jours au semi.

  5. Bravo pour ce passage en dessous de 25. C’est pas tellement une question de calories mais plus de qualité de ce que tu mets dans ton assiette. Et puis tu fais beaucoup de sport, donc peut être que ton poids va augmenter mais que ton taux de graisse va diminuer.
    Hâte de lire tes résultats

    • Merci. C’est vrai que le nombre de calories ne fait pas tout. Moi qui suis pizzaburgerovore à la base et qui ai introduit plutôt récemment les fruits et légumes en quantité suffisante, je m’aperçois maintenant que quand j’engloutis un quignon de pain juste parce que j’en ai envie, je me sens lourd et j’ai l’impression que mon organisme « force » pour le digérer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s