Étang de Savigneux

Distance : 1,6 km
Dénivelé : 3 m
Revêtement : stabilisé

L’étang de Savigneux, dans la Loire, est le paradis des pêcheurs de carpe, de sandre et de brochet. Autour du plan d’eau, le parc de 24 hectares est quant à lui le paradis des familles, des promeneurs et des joggeurs.

Étang de Savigneux

Le parc entourant l’étang de Savigneux (42)

Allée entourant l'étang de Savigneux

Sable stabilisé et gravillons

Les allées en sable stabilisé sont parsemées de gravillons relativement fins. L’ensemble n’est pas agressif pour la plante des pieds, mais pour débuter pieds nus il me semble qu’il vaudrait mieux utiliser les pelouses dans le secteur un peu plus caillouteux de la rive ouest. On peut d’ailleurs quitter le chemin pour l’herbe (ou vice versa) à tout moment.
Un petit regret : le parc n’encercle pas totalement le plan d’eau et sur 250 m il faut quitter l’enceinte et longer l’allée entre l’étang et le chemin du Golf.

Le tracé des allées ne permet pas non plus une grande variété de parcours. Grosso modo on a le choix entre courir dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse, mais la longueur de la boucle, environ 1 600 m, évite de trouver la sortie trop monotone. On n’est pas sur une piste d’athlétisme.
J’ai effectué cinq tours, soit 8 km, et je compte bien y retourner si la météo m’en laisse le temps cette semaine.

Sortie n°446

Cinq petits tours et puis s’en va

Coordonnées

Latitude : 45,61086°N
Longitude : 4,09444°E

Publicités

5 réflexions sur “Étang de Savigneux

  1. ça me rappelle mon premier parcours: à peine 1km autour des jardins du couvent de Gramat. J’osais pas encore sortir du parc à ce moment là… toute débutante que j’étais. 😀
    Quand même faut aimer tourner en rond, je me suis dit à lecture de ton article. Mais finalement, j’en faisais autant…

    • L’avantage de faire des tours, c’est qu’on peut s’arrêter quand on veut. C’est bien pratique quand on débute et on en passe tous par là je crois.
      Ici, 5 tours représentent la même distance que 20 tours de stade, ça donne un parcours un peu moins monotone. Je ne connais pas la région et ce parc me suffit amplement pour les quelques jours que je passe dans le coin.

  2. Même chose ce matin mais dans l’autre sens. Le sable était détrempé par les pluies de la nuit dernière et j’ai pu jouer tour après tour à laisser de belles traces de pied en me laissant tomber le plus lourdement possible dans les zones les plus meubles. Tant pis pour la légèreté de la foulée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s