The Barefoot Running Book

Jason Robillard est une figure du mouvement barefoot aux U.S.A. où il initie des coureurs à la course pieds nus ou en chaussures minimalistes. Enseignant de formation, il est consultant pour le fabricant Merrel et également l’un des fondateurs de la Barefoot Runners Society qui fédère une grande partie des coureuses et coureurs minimalistes et pieds nus à travers le monde. Fort de son expérience il partage sans prétention ses connaissances et ses techniques dans son bouquin (en anglais, c’est moi qui traduit en citant).

« Je suis juste un gars ordinaire aux capacités athlétiques discutables. La course pieds nus et en chaussures minimalistes m’a permis de faire des choses que je n’aurais jamais crues possibles. Si j’ai pu terminer une course de 100 milles, vous aussi pouvez atteindre vos objectifs en course à pied. Mon but est vous l’enseigner de la manière la plus sûre et la plus efficace et, je l’espère, vous permettre d’accomplir des choses extraordinaires. »

Dans les premiers chapitres il présente les tenants et les aboutissants de la course pieds nus ou en chaussures minimalistes dont il n’exclut pas l’usage. Ensuite, chapitre après chapitre, il propose un guide pour bien débuter la course pieds nus dont la nécessaire transition vers une foulée médio- ou avant-pied, tout en évitant les traditionnelles erreurs de débutant dont il se targue de les avoir toutes faites.

« Je voudrais pouvoir dire que ces débuts se passèrent bien, mais ce ne fut pas le cas. Si je pouvais retourner dans le passé je me donnerais des claques. J’ai fait absolument toutes les erreurs qu’un débutant puisse faire. »

Ces premiers chapitres sont disponibles directement sur le site de l’auteur[1].

Après avoir recensé les différentes affections et risques de blessures liés à la foulée médio-pied et à la course pieds nus, il pose les limites de cette pratique, que ce soit en terme de terrain ou de conditions météo. Il termine cette première partie par un chapitre consacré à la compétition et propose des plans d’entraînement pour des courses de 5 km au marathon.

Jason Robinson

Les limites du barefoot ? C’est dans la tête que ça se passe…

Mais le livre ne s’arrête pas là et va au-delà de la course à pied proprement dite. Jason Robillard est convaincu que tout runner peut (doit ?) compléter sa préparation physique par d’autres activités, que ce soit du vélo, de la natation, du fitness ou autre. Il propose à titre d’exemple toute une série d’exercices inspirés du crossfit ainsi que différentes manières d’intégrer ces séances de cross-training à nos plans d’entraînement.
Enfin dans les vingt dernières pages l’auteur relate sa participation aux Hallucination 100 Mile Race, ultratrail de 160 km qu’il a couru en 2009 chaussé de Vibram Fivefingers KSO.

Au final, c’est un bouquin que j’ai dévoré et adoré. D’une part je retrouve l’idée que je me fais de la course pieds nus dans l’approche de Jason Robillard, très axée sur le fait de prendre du plaisir avant tout et de ne pas brusquer les choses.
D’autre part le fait qu’une partie conséquente du livre soit consacrée au cross-training me donne matière à réflexion. Ne faudrait-il pas que j’intègre une ou deux séances de PPG dans mon planning hebdomadaire ?

The Barefoot Running Book est un ouvrage orienté vers la pratique assez exhaustif. On y trouve tout un tas de petits conseils issus directement des années d’expérience de l’auteur. Je le recommande à tous ceux qui s’intéressent au barefoot dans son acception la plus large incluant aussi les chaussures minimalistes, et même aux simples curieux. Son seul défaut est d’être en anglais.


[1]. http://www.tbfrb.com, voici un lien direct vers les premiers chapitres.

Publicités

2 réflexions sur “The Barefoot Running Book

  1. un bouquin à rajouter sur ma déjà très longue liste de livres à lire.
    je crois aussi au « cross-training », pour moi c’est avant tout le yoga qui me permet de faire avancer ma compréhension de la course à pied, mais je sens bien que ça reste trop dans le même esprit, je démarre ce mois-ci le jiu-jistu pour changer radicalement de point de vue, en gardant la course comme objectif prioritaire

    concernant les erreurs, il ya de ça 3 ans j’ai essayé de courir pieds nus sans savoir comment. j’ai abandonné après 3 mois à force de m’exploser les pieds! Le bouquin de KB Saxton aura été salutaire et m’aura permis une transition presque sans anicroches en quelques mois.

    • Mes lectures autour du sujet barefoot se limitent à McDougall, Robillard et en ce moment le livre de Solarberg Séhel sur la foulée médio-pied. Il faut que j’étoffe ma liste 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s