Courir de nuit

Avec un soleil qui se lève après 8h et se couche avant 17h, que l’on sorte le matin ou plutôt le soir on est bien obligés de courir de nuit. Ce qui induit deux impératifs : voir et être vu.Éclairage public

Voir

C’est la partie intuitive, ou presque. Tant qu’on reste en zone urbaine on profite de l’éclairage public, même si la lumière jaune des lampes à vapeur de sodium tend à gommer les reliefs ce qui n’est pas toujours pratique pour anticiper et éviter les obstacles.
On n’est pas non plus à l’abri de zones d’ombre plus ou moins étendues. Par précaution on peut s’équiper d’une lampe frontale d’autant plus que la plupart proposent différents modes d’éclairage et serviront aussi à être vu.
Et si on court de manière prolongée dans une zone non éclairée, on n’emporte évidemment pas une seule lampe, mais deux, de manière à pouvoir rentrer quand même si l’une rend l’âme inopinément.

Être vu

C’est apparemment moins intuitif. Depuis le retour à l’heure d’hiver le mois dernier, j’ai croisé plusieurs personnes courant de nuit habillées de noir de la tête aux pieds. C’est assez optimiste de confier sa visibilité aux deux petits logos réfléchissants ornant le talon des chaussures. Ils ne dessinent pas du tout la silhouette et ne permettent pas aux conducteurs de reconnaître une personne se déplaçant.
Et de face ou de côté, en traversant une route par exemple, ils ne servent strictement à rien.

Gants réfléchissants

Gants réfléchissants

Pourtant les solutions existent. On peut déjà privilégier les couleurs claires, mais surtout on peut s’équiper de matériel réfléchissant.
Si on en croit la prévention routière[1], un piéton vêtu de couleurs sombres est visible à 30 m. Cette distance passe à 50 m s’il est vêtu de couleurs claires et à 150 m s’il est équipé de bandes réfléchissantes.
La distribution spécialisée propose tout un tas d’équipements réfléchissants : brassard, bandeau, sacoche, casquette, gants, veste, coupe-vent, chasubles… Tout le monde peut y trouver son bonheur.
Quant aux lampes frontales, la plupart proposent un mode de fonctionnement clignotant qui permet de signaler sa présence à plusieurs centaines de mètres.

Pas convaincus ?

Quelques arguments extraits du site de la Prévention Routière[2].

  • Les piétons sont la première catégorie d’usagers victimes d’accidents mortels en milieu urbain.
  • 46% des piétons tués circulaient de nuit.
  • Un pic d’accidentalité des piétons est enregistré en hiver entre 18h et 21h.

Bon ok, vous allez me dire qu’on ne peut pas assimiler piétons et coureurs et vous aurez raison. Je n’ai pas trouvé de chiffres précis qui distinguent les deux. On peut aussi penser que le chiffre de 489 piétons décédés en 2012 est plutôt faible au regard des 60 000 victimes du tabac ou des 33 000 AVC. Mais à ces 489 tués on peut ajouter 11 247 piétons qui n’ont été que blessés. De ceux-là non plus on n’a pas trop envie d’en faire partie, n’est-ce pas ?
Alors faisons gaffe.


[1]. Fiche pédagogique « Être vu la nuit » de la Prévention Routière.
[2]. Accidents impliquant des piétons sur le site de la Prévention Routière.

Publicités

3 réflexions sur “Courir de nuit

  1. Hello !
    Je me suis achetée les mêmes gants que ceux que tu présentes dans l’article, et le cache oreille qui va avec, je pense qu’on me verra avec ça ! (dans le pack était même inclus une sorte de frontale qui fait de la lumière rouge genre gyrophare de tête 🙂 )
    Courant à Paris où tout est éclairé je n’en voyais pas l’utilité, puis je me suis rendue compte que quand j’étais derrière le volant, on voit pas si bien que ça les gens dans la nuit, lumière ou pas !
    Merci donc de rappeler que « safety first » c’est important !!

    • J’ai aussi ces gants, en remplacement des précédents (noirs) troués au bout de l’index à force d’appuyer sur les boutons de la Garmin.

  2. T’as pas tort de faire de la prévention. Mais j’aiiiiiime bien me fondre dans la nuit, tout en espérant que ce ne sera jamais sur le goudron….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s