Spartan Race

Affiche de la Spartan Race

Les courses d’obstacles, vous connaissez ?
C’est le phénomène à la mode depuis quelques années. Le parcours du combattant remis au goût du jour pour kékés en mal d’émotions. Mud Day, SoMad et autres avatars attirent un nombre croissant de participants. Parrainé par un équipementier, un des poids lourds du genre traverse l’Atlantique pour une épreuve en France, j’ai nommé la Spartan Race.

Ramper sous des barbelés

On rampe sous des barbelés…

Ce style de compétition s’éloigne suffisamment de la course à pied pour ne pas m’intéresser outre mesure. Mais quand j’ai appris que pour leur premier événement français les organisateurs de la Spartan Race avaient choisi le circuit Paul-Ricard, à une demie heure de chez moi, je me suis dit que c’était une occasion à saisir.

Soulever de pneus

…on soulève des pneus,

et on en prend globalement plein la figure.

et on en prend plein la figure.

J’ai vite changé d’avis. Pas en voyant ce que j’aurais à affronter mais plutôt en voyant le prix que ça allait me coûter. Le tarif est progressif, il augmente à chaque tranche de 500 inscriptions il me semble, mais même dans les bas niveaux c’est assez rédhibitoire.
Le prix d’un marathon pour courir 5 km (je n’ai même pas regardé pour la 13 km) et en guise de bonus je peux jeter mes vêtements à la fin. Ça m’a quelque peu refroidi.

Dossard n°18993

Elle est là pour la promo hein, n’espérez pas la rencontrer sur le parcours.

De l’autre côté du miroir

Puis l’opportunité s’est présentée de rejoindre le rang des bénévoles. Comme disait Coluche j’ai terminé premier à un concours de circonstances. Ça c’était une occasion à ne pas rater.
J’ai participé à une quinzaine de courses où j’ai eu affaire à des centaines de bénévoles dévoués et ça faisait un petit moment que j’avais envie de voir et d’expérimenter l’envers du décor. Alors j’ai rappelé le responsable des bénévoles et j’ai dit oui.
Mais attention, pas un oui tiédasse, je tiens à faire les choses jusqu’au bout. Je n’y vais pas pour aider à garer les voitures sur le parking et pas question de rester planqué au vestiaire. Je ne suis même pas sur les ravitos, pourtant c’est ce qui me tentait de prime abord.
Prévisions météoNon, j’ai choisi d’être affecté à un obstacle.
Concrètement, je vais piétiner dans la forêt de 8h à 16h pour m’assurer que les participants franchissent l’obstacle, les encourager et vérifier que ceux qui n’y arrivent pas effectuent la pénalité. Et le plus sympa dans l’histoire c’est ce que prévoit la météo pour dimanche 24. Pour les bénévoles aussi ça risque d’être spartan


Publicités

5 réflexions sur “Spartan Race

  1. Les prix sont vraiment rédhibitoires sur ce genre de courses… Je suppose que tant que ça marche ils n’ont pas de raison de les revoir à la baisse.
    J’aime beaucoup la photo de la nana qui se prélasse dans la bouillasse. Y a des gens qui essaient d’avancer mademoiselle, faut pas rester là! 😀

    Bon sinon, bon courage à toi, j’attends que tu nous racontes ça en détail!

  2. J’avais pensé aussi à participer à ce genre de course, mais comme tu dis, ce sont des tarifs de fou….. Mais d’etre bénévole ça c une bonne idée pour te les geler et bien rigoler… !
    P.S. : Si tu vois la jeune fille sur le parcours habillée de la sorte un 24 Novembre, prends la photo, elle deviendra collector 😉 !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s