Ma première sortie

C’était peu après la mi-janvier 2010[1]. Je portais mon antique pantalon de survêt’ Adidas bariolé comme on en avait dans les années 90 (ou pas), un quelconque t-shirt à deux balles en coton et j’avais chaussé les Kalenji Ekiden 75 flambant neuves achetées pour l’occasion.
Je me suis élancé sur la piste cyclable dans le sens de la déclivité favorable et j’ai rapidement couru à grandes enjambées, ravi de voir que je pouvais aller aussi vite. Je n’avais pas fait ça depuis des années. Je me sentais bien. Libre.

Et puis j’ai commencé à souffler de plus en plus fort. Mon cœur cognait dans ma poitrine, les muscles de mes jambes tiraillaient dans tous les sens, surtout ceux sur l’avant du mollet qui m’ont tout le temps fait horriblement mal dès quelques minutes de course[2]. J’ai gardé le rythme aussi longtemps que possible, puis à un moment je me suis arrêté de courir, hors d’haleine. J’ai marché le temps de reprendre mon souffle, bifurqué dans plusieurs rues transversales et repris la direction de chez moi.

Après quelques minutes, le rythme cardiaque étant revenu proche de la normale, j’ai repris ma course en footing léger. Enfin j’ai essayé. Impossible d’aligner deux foulées. Les jambes refusaient catégoriquement de passer en mode course. J’ai marché, laissé quelques minutes s’écouler et tenté de nouveau. Même résultat. Encore. Et encore. Pas moyen de courir, je suis rentré en marchant.
Quelques jours plus tard quand les muscles de mes jambes l’ont permis, je suis retourné courir.

Depuis j’ai retracé le parcours de cette première sortie sur un site de cartographie.
1 030 mètres de course et 31 mètres de dénivelé négatif. Une belle descente régulière à 3% de pente.
À l’époque je ne portais pas de montre, je n’ai aucun chrono. Je n’ai même pas une vague idée du temps de course, ni de l’allure à laquelle j’ai couru.

Le contexte

Une semaine plus tôt je commençais le niveau d’entraînement numéro 1 de la méthode Lafay, et en parallèle des exercices le bouquin recommande la pratique d’une activité d’endurance comme la course à pied, la natation ou le vélo. En bon petit soldat consciencieux j’ai suivi le conseil.
Pour l’anecdote, j’ai arrêté le programme d’entraînement une fois le niveau 4 atteint, au mois de mai de la même année, mais j’ai continué de courir jusqu’à la fin août.
Puis cinq mois ont passé, sans une seule sortie. Mais courir me manquait, et au beau milieu de l’hiver, le 9 février 2011, j’ai rechaussé mes Kalenji et j’y suis retourné. Je n’ai plus arrêté depuis.


[1]. Par différents recoupements je suis arrivé à la conclusion que c’était le samedi 23 janvier 2010.
[2]. Les douleurs ont cessé quand j’ai eu quelques semaines de course à pied à mon actif.

Publicités

8 réflexions sur “Ma première sortie

  1. runningmob dit :

    J’ai quasi la même première fois que toi ! Avec des dates assez similaires !
    Au total, je ne suis pas sortie plus de 30′ et si j’ai couru 5′ ( pas d’affilée hein !) c’est bien le bout du monde 🙂
    J’ai eu des courbatures pendant 3 jours…
    En tout cas, quand je vois ton palmarès, chapeau !!!
    Tu as quand même couru un marathon et 4:42, ce n’est pas ridicule !
    Tu avais fait du sport quand tu étais plus jeune ?

  2. melia06 dit :

    aha , on est bien tous pareils, quand on commence à courir, ça fait plaisir à voir !! Et quand on voit ton niveau actuel, c’est vraiment encourageant ! (Merci de m’avoir mis en lien, au fait !)

    • Ouais, je suis loin de m’extasier devant mon niveau actuel, hein ?
      Il est à des lieues du niveau que j’avais à mes débuts, c’est indéniable, mais dans l’absolu mes chronos ne cassent pas trois pattes à un canard.
      C’est tout l’objectif de mon pseudo : je n’ai aucune prédisposition et aucun passé sportif, donc ce que je fais est à la portée du plus grand nombre.

  3. Et plus ça va aller, plus tu vas progresser.
    Cette 1ère fois restera un souvenir fort et te permettra de regarder en arrière avec bienveillance. Mieux, cette bienveillance te servira à accompagner ceux qui démarrent.
    Amuses toi bien pour la suite !

    • Oh, c’était il y a bientôt 4 ans, donc je regarde déjà cette sortie avec bienveillance. Et elle me paraît très loin dans le passé. Dans une autre vie en fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s