Cardio-fréquencemètre ou smartphone ?

Après deux ans de bons et loyaux services, la batterie de mon Forerunner 305 commence à donner des signes de fatigue. Elle se décharge en continu, comme si l’appareil restait en marche après que j’ai appuyé sur le bouton pour l’éteindre, et en fonctionnement le bip signalant que le niveau de batterie est faible se déclenche à tort et à travers. Bon, il me suffit de le mettre à charger quelques heures avant chaque sortie et au final il fait quand même son boulot, mais je crains qu’il ne me lâche bientôt, ce qui compliquera les séances de fractionné.
Étant donné le prix d’un cardio-fréquencemètre neuf (plutôt rédhibitoire) et comme j’ai un smartphone sous la main, j’ai regardé aussi ce qui se fait de ce côté-là et j’ai installé la version gratuite de Runtastic sur mon Nokia Lumia 610.

Test comparatif

Ce matin j’ai fait une petite sortie avec le smartphone sur un biceps et le Forerunner au poignet. Sept kilomètres sur une ancienne voie de chemin de fer convertie en voie verte. À l’arrivée surprise, les chiffres affichés sont assez différents.

Runtastic : 7,26 km, 49’14 »
Forerunner : 7,07 km, 49’16 »

J’ai essayé de démarrer et d’arrêter les deux chronos simultanément en tenant compte du temps de latence au démarrage de Runtastic. Ça reste plutôt imprécis et ça peut expliquer les deux secondes d’écart.
La différence de distance est plus intrigante. D’une part elle est plus significative, d’autre part elle est en sens inverse de l’écart de temps. Selon le smartphone j’ai couru 200 m de plus mais en 2″ de moins !
Après avoir récupéré les traces GPS des deux appareils et les avoir comparées sur Google Earth, la cause de la différence est flagrante. L’image ci-dessous montre le premier kilomètre – totalement rectiligne – du parcours. La trace du Forerunner (en rouge) est une belle ligne droite. La trace du smartphone (en jaune) est beaucoup plus approximative. « Courez bourré ! ».

Traces GPS du Garmin Forerunner 305 et du Nokia Lumia 610

Traces GPS du Garmin Forerunner 305 et du Nokia Lumia 610

Conclusion

Manifestement le GPS du Lumia 610 est « perfectible ». J’ai cherché sur le téléphone et sur le site du constructeur, apparemment il n’y a pas de réglage qui permette de jouer sur la précision de la localisation. Le Forerunner sort donc largement vainqueur du face à face.
Comme par ailleurs un téléphone d’entrée de gamme convient tout à fait à mon usage et qu’il est exclu que j’en change, il ne me reste plus qu’à me tourner vers les cardio-fréquencemètres pour trouver le remplaçant de mon Garmin.
Tiens, on est justement en période de soldes en ce moment…

Publicités

9 réflexions sur “Cardio-fréquencemètre ou smartphone ?

    • Faut que je m’intéresse au sujet de plus près. Ma seule condition non négociable c’est que le GPS soit intégré et pas sous la forme d’un boîtier additionnel.

  1. Condoléances avant l’heure, Forerunner.
    J’ai beaucoup ri du « Courrez bourré »… 😀 même si c’est vrai que ça fait une belle différence au final (pis sur 7 bornes quoi… j’imagine pas quand t’augmentes les distances…).
    Bonnes soldes.

  2. Article intéressant. Je me doutais qu’il y avait des différences selon les outils. Cela dit, pour en avoir expérimenté plusieurs, j’arrive à la conclusion que ça ne m’intéresse finalement pas trop de me prendre la tête. Ces données sont un détail pour moi comparées aux sensations.
    En plus, j’ai un niveau d’exigence suffisant envers moi-même pour prendre la marque la plus défavorable ou pour rallonger de 200m si nécessaire.

  3. Je fais ma chieuse, mais en réalité il s’agit plus d’une comparaison entre montre GPS et appli smartphone non (parce que perso mon (ancien) cardio ne faisait pas du tout GPS) ? Enfin en lisant le titre, j’ai cru que j’allais découvrir une appli qui mesure la fréquence cardiaque … Voilà, c’était l’instant chieuse du jour. C’est toujours sympa pour un premier commentaire. 🙂

    Pour avoir testé les deux (les appli quand j’étais étudiante fauchée, et la Garmin quand j’ai fêté mon premier emploi), je suis d’accord avec toi. La différence se fait surtout au niveau des fractionnés et de la programmation de séances : c’est beaucoup plus simple avec une Garmin ! Bon je suis in love de ma 410, mais je crois que ça se voit non ? ^^

    Bonnes soldes ! 🙂 Tu nous diras pour quelle marque tu as penché finalement ?

    • C’est ce que je croyais aussi, mais comme au début je n’arrivais pas à obtenir un signal GPS je suis allé voir sur Runtastic, et ils précisent que « du fait que les smartphones intègrent des modules GPS différents, nous ne pouvons garantir de résultats exacts quant au positionnement » (ici, en anglais : http://help.runtastic.com/entries/23856451-GPS-troubleshooting).
      Sinon, je subodore fortement que je vais rester chez Garmin. La Polar RC3 GPS me plaît bien, mais à ce que j’ai lu (sur Wanarun) on ne peut pas programmer de répétitions, pas glop pour le fractionné.

  4. Merci pour l’article ! Je m’étais déjà rendu compte des approximations de runtastic, notamment en course. Argh, encore un argument pour passer à Garmin..:-)

  5. matsab dit :

    Bonjour,

    Pour info,

    On trouve de bons tutoriels video expliquant comment changer les piles des garmin forerunner (sur youtube par exemple).

    matériel requis :
    – un tournevis (2 à 4 vis accessibles).
    – un fer à souder (2 points de soudure)
    – et une pile neuve à 10€ (amazon…).

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s