4:58:01.1

4h58'01.1

Quatre heures, cinquante huit minutes, une seconde et un dixième. C’est le temps qu’il a fallu à Killian Jornet ce matin pour faire en courant l’aller et retour entre Chamonix et le sommet du mont Blanc soit 3 800 m de dénivelé positif, puis négatif.
3h30 de montée, 1h30 de descente. Les chiffres impressionnants feraient presque oublier la préparation que nécessite une telle performance… et la prise de risque implicite.

Chacun trouve dans la course à pied ce qu’il vient y chercher, n’est-ce pas ? Pour ma part je suis satisfait d’avoir couru au même moment 9 km en 0h54 sur du plat, le long du bord de mer. Na !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s